real-estate-tag-line

La douleur du cœur

La douleur du cœur.

Le problème, ce n’est pas la douleur. La douleur, ça te fait souffrir, mais ça ne te détruit pas. Le problème, c’est la solitude engendrée par la douleur. C’est elle qui te tue à petit feu, qui te coupe des autres et du monde et, qui réveille ce qu’il y a de pire en toi. Il y a des jours ou je me déteste.

Quand on a toutes les solitudes à la fois, de l’esprit, de la conscience, du cœur, des sens, quand on n’a pas un confident en qui verser toute son âme, pas un être avec qui l’on ose pleurer, ou qui puisse vous donner de la force et du courage ; quand, par délicatesse, ou générosité, ou sagesse, il faut toujours se contenir, se taire, se réserver, cette malédiction atteint bien plus sûrement ses effets. « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ».

Parfois, la personne qui remonte le moral des autres et qui contribue au bonheur général est souvent la plus triste ou la plus seule… Ne l’abandonnez pas, car elle n’avouera jamais qu’elle a besoin de vous…

La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul. – avec Jean Marc Henry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *