real-estate-tag-line

Archives: juillet 2019

La douleur du cœur

La douleur du cœur. Le problème, ce n’est pas la douleur. La douleur, ça te fait souffrir, mais ça ne te détruit pas. Le problème, c’est la solitude engendrée par la douleur. C’est elle qui te tue à petit feu, qui te coupe des autres et du monde et, qui réveille ce qu’il y a de pire en toi. Il y a des jours ou je me déteste. Quand on a toutes les solitudes à la fois, de l’esprit, de la conscience, du cœur, des sens, quand on n’a pas un confident en qui verser toute son âme, pas un être avec qui l’on ose pleurer, ou qui puisse vous donner de la force et du courage ; quand, par délicatesse, ou générosité, ou sagesse, il faut toujours se contenir, se taire, se réserver, cette malédiction atteint bien plus sûrement ses effets. « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Parfois, la personne qui remonte le moral des autres et qui contribue au bonheur général est souvent la plus triste ou la plus seule… Ne l’abandonnez pas, car elle n’avouera jamais qu’elle a besoin de vous… La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul. – avec Jean Marc Henry.

Être sincère ou ne pas l’être : telle est question

Être sincère ou ne pas l’être : telle est question… Une personne sincère est une personne qui parle avec franchise de ce qu’elle pense. J’aimerais que quelqu’un me dise s’il a toujours été sincère dans sa vie. Si vous l’êtes vraiment, vous me répondrez non ; car la véritable sincérité est un idéal, une utopie. En effet, la sincérité est impossible car il y a entre les gens un rapport de forces, et donc une obligation de respecter la personne en face de nous. Ici, un conflit s’engage : respecter quelqu’un signifie-t-il lui dire ce que l’on pense, pour qu’il ne soit pas gêné plus tard, ou qu’il ne se sente trahi lorsqu’une autre personne osera lui dire la vérité ? Enfin, même si la complète sincérité est une utopie, certaines personnes peuvent s’en approcher. Elles préféreront dire ce qu’elles pensent clairement pour ne pas avoir de soucis plus tard, quitte à devoir gérer un conflit sur le moment. D’autres éviteront et utiliseront des métaphores. Les dernières, enfin, diront ce que l’interlocuteur veut entendre, n’hésitant pas à mentir dans le plus grand des calmes. Tout dépend du caractère de chacun, et aucun n’est à blâmer. L’honnête homme est celui qui reconnaît ses fautes de bonne foi, qui les avoue franchement, et qui travaille sincèrement à s’en corriger. « L’honnêteté est dans le coeur, jamais dans l’apparence. » – avec Jean Marc Henry.